112 Route de Sully 45600 GUILLY GUILLY
Plan d'accès Envoyer un Email

Electrique direct : Changez

ACTUALITE du 19 FEVRIER 2013 : L'électicité pourrait augmenter de 30 % d'ici 2017. Comment faire face à cette hausse inéluctable que nous annonçons depuis plusieurs années féjà dans le chapitre ci-dessous ?

En appliquant les conseils que nous donnons dans ce chapitre : installation du chauffage central su rune pompe àchaleur eau/eau. Lisez ce chapitre, il défend vraiment vos intérêts présents et futurs. 

                                                               * * * * * * * * * *

Passer du chauffage en électrique direct au chauffage central : indispensable pour une évolution très positive dans l'intérêt de ses utilisateurs d'aujourd'hui :

La construction de nombreuses centrales nucléaires, dans les années 1970/1980, a permis à la France de bénéficier d'une énergie assez bon marché et non importée comme le fioul et le gaz, ce qui lui a donné une certaine indépendance énergétique partielle. A cause de cette énergie peu chère (40 % moins cher que chez nos voisins européens), le chauffage des habitations et des bâtiments en "TOUT ELECTRIQUE DIRECT" (1 Kw/h d'électricité consommé pour 1 Kw de puissance énergétique récupéré au maximum) s'est beaucoup (trop) développé, même dans des locaux mal ou pas bien isolés qui ont généré des consommations en Kw/h élevées, pas trop ressenties grâce à son prix bon marché. Mais ce prix bon marché a engendré de mauvaises habitudes.

Avec le temps et son usure naturelle, les besoins de travaux lourds en entretien sur les centrales et les lignes d'acheminement de l'électricité sont arrivés et ont maintenant sérieusement alourdi le prix de l'électricité : évidemment, les locaux mal ou pas bien isolés font exploser les factures. Dans le même temps, les énergies fossiles (fuël, gaz, bois) ont également beaucoup augmenté et leur prix continuera de monter bien davantage encore que l'énergie électrique.

EVOLUTION DU PRIX DE L'ELECTRICITE : Le prix de l'électricité augmentera (le fuël et le gaz aussi - voir le chapitre afférent) en raison donc des travaux à effectuer sur les centrales nucléaires et le réseau d'acheminement. Des tarifs progressifs sont envisagés : une première petite tranche au prix actuel (ou à un prix un peu plus élevé), puis une deuxième tranche à un prix plus élevé encore, puis une troisième tranche  encore plus chère. Vraisemblablement aussi, une tranche de pointe (au prix multiplié au moins par 3 à 5 fois) entre 17 h et 21 h (environ), période pendant laquelle EDF a des difficultés à faire face à la demande qui présente un fort pic.

Certains ajouteront un insert de cheminée ou un poêle à bois : cette solution, sympathique en apparence, n'est pas une solution pérenne, car la manipulation du bois est assez lourde et le prix du bois va aussi augmenté fortement en raison de la demande. Le vrai bon choix se portera sur un changement de mode de chauffage en passant au chauffage central par radiateurs à circulation d'eau chaude dont la chaleur sera fournie et entretenue par une pompe à chaleur en géothermie, de préférence en puisage d'eau (A-PàC). Attention : pas d'aérothermie, peu efficace par T° froides.

Pour les personnes qui habitent des maisons anciennes. elles pourront même voir si elles peuvent aller en planchers chauffants : sous les tomettes, il y a souvent une hauteur de 20 à 30 cm de sable qui, retiré, laisse tout l'espace disponible pour ce moyen de chauffage sans équivalent en confort et en prix de revient annuel.

Cet investissement de passage en chauffage central (ou en planchers chauffants) sur une A-PàC n'est pas une dépense, mais un investissement hyper rentable : l'économie procurée représentera un taux de rendement très élevé par rapport à un placement financier parfois risqué. En outre, ce (très bon) choix augmentera considérablement le confort de vie et valorisera très fortement la propriété de ses bénéficiaires (voir notre chapitre "Le meilleur placement").

Certains diront : oui, mais c'est cher. C'est dans l'ordre du prix d'une automobile neuve de moyenne catégorie. Mais une A-PàC, au lieu d'engendrer des dépenses (comme une automobile), fera faire des économies; au lieu de perdre de la valeur (comme une automobile), elle en fera prendre à votre propriété, car la facture de chauffage est déjà, et le sera encore plus, un élément déterminant de la valeur d'un bien.

Confié à un professionnel sérieux comme notre Société, ce choix d'investissement ravira ceux qui le feront : certains de nos clients l'ont fait et pourront parler de leur expérience aux personnes qui nous contacteront pour cette hypothèse.

Très important : L'énergie bon marché est terminée : il nous faut aujourd'hui être responsables et faire les choix qui nous permettront de vivre en bon confort et au meilleur prix. Exemple pour information : la facture de chauffage d'une maison de 150 m² correctement isolée, en chauffage central sur une A-PàC, est actuellement de 300 € à 400 € pour l'année avant la hausse. Même avec 30 % de hausse sur l'électricité, elle sera de 400 € à 520 €. A ce tarif, c'est déjà mieux que tous les autres moyens de chauffage au prix actuel, que ce soit au gaz naturel, au fioul, au gaz propane ou au bois, avec un confort maximum d'utilisation. Alors, pourquoi hésiter encore ?