ACES*3 est agréée QualiPAC RGE (n° 42059 renouvelé jusqu'au 23/06/2020).

 

Pour nos clients et nos futurs clients, cela leur ouvre le droit en habitation principale aux dispositifs d'aides par :

- La prime au remplacement des chaudières fioul dont le montant minimal est de 2.500 € et est fonction du projet et des revenus fiscaux.

- Les CEE (certificats d'économie d'énergie). Attention : ils ne peuvent pas se cumuler avec la prime au remplacement de chaudières fioul.

- L'Eco-Ptz (éco prêt à taux zéro) dans la limite d'un plafond de 30.000 €. Il a été assoupli depuis le 01/03/2019.

- Le CITE (crédit d'impôt transition énergétique) dont le taux est de 30 % sur un plafond de 8.000 € pour une personne seule et de 16.000 € pour un couple faisant une déclaration commune + 400 € par personne à charge. Attention là encore : ne pas croire certains vendeurs qui présentent ces plafonds de 8.000 € ou 16.000 € comme  des montants de CITE à récupérer. En effet, le CITE ne peut être que de 2.400 € (8.000 € x 30 %) ou de 4.800 € (16.000 € x 30 %). Il sera majoré en raison du nombre de personnes à charge : par exemple avec 2 personnes (enfants ou autres) à charge, le CITE sera de 2.640 € (8.000 € + 2 x 400 € = 8.800 € x 30 %) ou il sera de 5.040 € (16.000 € + 2 x 400 € = 16.800 € x 30 %).

- D'autres aides peuvent encore venir de l'ANAH, type aides pour habiter mieux (voir les services locaux de l'ANAH), sous critères de revenus. 

 

Vous aurez noté que, depuis le début de cette année 2019, des publicités par médias (télévisions, radios, journaux) parlent "enfin" des PàC. Le mot "enfin" est à modérer car ces publicités portent surtout sur les PàC sur l'aérothermie dites R-PàC (sur calories puisées sur l'air extérieur qui font que leurs performances chutent avec la baisse de la T° extérieure, alors que le besoin de puissance calorifique augmente diamétralement), R-PàC que nous déconseillons vivement pour cela et d'autres raisons (voir chapitre afférent et divers rappels).

 

Nous pouvons vous parler d'A-PàC (voir ci-après) car nous chauffons notre habitation principale avec ce moyen extraordinaire depuis 36 ans, et depuis la création de ACES*3 en 2004, nous ne préconisons que l'installation d'A-PàC.

 

Sur ce site, nous vous conseillons en premier choix le chauffage par A-PàC et nous soulignons l'expérience personnelle qu'un installateur doit avoir de cette technologie exceptionnelle à retenir en premier choix :  POURQUOI ?

Parce que l'A-PàC est, et a toujours été, le générateur le plus efficace en matière de chauffage, avec des COP (coefficients de performance) moyens de 4 au minimum sur la saison de chauffe (soit 1 Kw/h consommé pour 4 Kw de puissance calorifique récupérée), COP qui peut atteindre 5 à 6 en chauffage par basse T°, par exemple sur planchers chauffants. Hormis les sources chaudes qui jaillissent du sol à T° +40°, voire davantage, aucun moyen de chauffage n'a ce rendement incomparable. D'où des factures annuelles très basses et sans équivalence (voir le chapitre relatif "Coût de chauffage par A-PàC"), quelle que soit l'énergie fossile comparée (fioul, gaz, bois).

Parce que l'A-PàC est le moyen le plus performant pour ne plus émettre de gaz à effet de serre (CO², Nox) générés largement par les énergies fossiles (fioul, gaz, bois). A noter que, dans le cadre du plan 'Climat", la France s'est engagée à réduire ses émissions de 28 % d'ici 2020 et de 75 % d'ici 2050 et sachant que 67 % de ces gaz sont émis par les énergies fossiles déjà citées (charbon en plus) pour le chauffage des bâtiments d'habitation et de travail, l'A-PàC s'impose naturellement en premier lieu pour permettre aux Français de répondre à cette exigence de non-pollution et de continuer de bien assurer leur confort.

Parce que c'est le meilleur moyen de valoriser son patrimoine : en effet, le prix de vente d'une propriété est d'abord influencé par la facture de chauffage nécessaire à y vivre dans un excellent confort.

Ce sont ces 3 raisons qui nous ont conduits à choisir de chauffer notre maison avec une A-PàC. Nous l'avons installée en 1982. Depuis cette date, une totale satisfaction : un fonctionnement régulier, un chauffage performant, le confort quelle que soit la température extérieure (TE°) et une facture annuelle très douce (fioul divisée par 4). Après 31 hivers et des TE° ayant atteint et dépassé les moins 10° (jusqu'à moins 27° en 1985), et alors que notre A-PàC de marque Leroy-Somer fonctionnait toujours, nous l'avons remplacée par une A-PàC neuve afin de pouvoir montrer à nos clients un matériel plus moderne d'aspect (caisse plus petite et plus esthétique) et encore moins gourmand en énergie pour une puissance calorifique restituée (PcR) plus élevée (en moyenne, notre A-PàC de PcR 16,5 kw absorbe 3,4 kw/h contre 5 Kw/h pour notre Leroy-Somer de PcR 15 kw).

C'est encore pourquoi, dans notre démarche d'installateurs en énergies renouvelables où L'EXPERIENCE DES ACTEURS EST PRIMORDIALE, nous pouvons apporter à nos clients une sécurité optimisée. Elle se traduit par des installations techniques très soignées, conçues afin que le générateur (l'A-PàC) ait une durée de vie maximale avec un rendement également maximal. Notre expérience et notre expertise nous permettent même de proposer sur nos pompes à chaleur en géothermie, avec des conditions faciles à remplir (notre visite annuelle), une garantie allongée sur leurs composants essentiels : compresseurs, échangeurs primaires pour le captage des calories et échangeurs secondaires pour la production de chaleur (voir sur notre site le chapitre relatif).

Avec la hausse du pétrole et du gaz qui continuera inexorablement (même si chaque poussée, toujours plus haute que la précédente, est suivie à chaque fois d'un léger recul), les PàC en géothermie en général, et les A-PàC en particulier, sont déjà le moyen de chauffage de l'avenir et le seront encore bien plus dans les années qui viennent.

Pour arriver au bel âge de 31 ans, notre A-PàC Leroy-Somer avait été installée dans une configuration de qualité optimisée qui empêchait notamment les cycles courts très néfastes aux compresseurs. C'est dans cette configuration optimisée que nous installons les A-PàC chez nos clients. L'excellente publicité de bouches à oreilles, qu'ils nous font aimablement en retour, est pour nous la preuve que nous avons honoré leur confiance et que nous les avons ainsi respectés.  

 

 

 

2 Français sur 3 ont froid chez eux : PàC géothermique