112 Route de Sully 45600 GUILLY GUILLY
Plan d'accès Envoyer un Email

Eau chaude sanitaire économique

Votre eau chaude sanitaire à prix très économique : par module thermodynamique séparé.

 

Réduire le coût de production de leurs besoins d'eau chaude sanitaire (ECS), avec une forte pointe d'écologie, est la première préoccupation de nos clients, après celle de leur chauffage.

En premier lieu : ne pas produire l'ECS par la PàC chauffage : pourquoi ? L'ECS oblige les PàC à fonctionner à T° élevée (jusqu'à +60°, ce qui implique une protection électrique de forte intensité), alors que le chauffage ne nécessite que très rarement de devoir monter au-delà de +45° (plage de T° où les PàC pourront être protégées électriquement plus bas, ce qui ne peut que rallonger leurs perspectives de durée de vie). De plus, l'ECS ne doit pas être prioritaire sur le chauffage, mais doit être productible en même temps que le chauffage. Pour cela, il est beaucoup mieux de produire le chauffage et l'ECS par 2 appareils séparément, ce qui aura l'avantage en outre de représenter un budget d'investissement un peu inférieur.

Notre expérience de l'utilisation par nos clients de nos pompes à chaleur (PàC) spéciales ECS, appelées aussi chauffe-eau thermodynamiques (CET), installées séparément de leur PàC chauffage pour éviter l'effet de priorité à l'ECS sur le chauffage par T° froides, nous permet de répondre très positivement à cette demande bien naturelle. Nos CET, qui prennent leurs calories de base sur l'air (mais sur un air à T° positive), doivent être installés dans un lieu où la T° est toujours supérieure à + 10°, une T° de 15° à + 20° étant encore plus favorable (avoir toujours à l'esprit que le rendement énergétique de l'aérothermie est fortement pénalisé par des T° faibles). Dans ces conditions de fonctionnement, ils ont des consommations électriques de l'ordre de 0,6 Kw/h à 0,7 Kw/h.

Constat sur les 10 dernières années : des familles de 3 à 6 personnes dépensent de 0,20 € à 0,40 € par jour (soit de 75 € à 150 € par an) pour la production de leurs besoins en ECS. Cela correspond à des temps de fonctionnement de leur CET de 4 heures à 7 heures par jour en tarif réduit EDF Heures Creuses (40 % environ moins cher que le tarif normal).

Ainsi, leur coût d'exploitation faible est même inférieur à celui du complément électrique nécessaire à l'utilisation d'un chauffe-eau solaire pour lequel il faut tabler sur 150 € à 200 € par an et dont le coût d'investissement est d'au moins 2 fois plus élevé. Il permet même de profiter, en cas de besoin (surnombre momentané de personnes par rapport à l'habituel ayant épuisé un peu plus vite les 200 litres à 300 litres d'ECS accumulée), d'un coup de chauffe ponctuel sur le tarif normal EDF qui sera encore d'un coût très raisonnable (exemple : 3 heures de complément à 0,7 Kw/h x 0,15 € le Kw/h = 0,32 €).

Ces coûts d'exploitation, particulièrement favorables de matériels pratiques et peu contraignants, nous incitent à proposer nos CET à nos clients pour leur plus grand intérêt.

CITE (Crédit d'Impôt Transition Energétique) : depuis le 01/09/2014, nos CET ouvrent le droit au bénéfice du CITE au taux de 30 % de leur prix d'acquisition.

Rappel utile : le taux du CITE s'applique sur leur prix d'acquisition et dans la limite d'une somme totale de 8.000 € pour une personne seule ou de 16.000 € pour 2 personnes faisant une déclaration commune, ces 2 montants étant majorés de 400 € par personne à charge.

Jusqu'au 31/08/2014, le crédit d'impôt Développement Durable (CIDD) pouvait être de 15 % pour un seul objet (exemple : sur 1 PàC ou sur 1 CET) ou de 25 % pour ces 2 objets ensemble.