ACES*3 est une entreprise qualifiée QualiPAC RGE, sous le n° 42059, avec validation jusqu'au 23/06/2019. Ses assurances professionnelles sont souscrites, depuis le 01/01/2019, chez AXA 45600 Sully-sur-Loire.

 

Sur notre site, nous exposons tout l'intérêt de l'aquathermie (calories prélevées par puisage d'eau dans le sol à T° stable de +10° à +14° couramment) qui permet aux A-PàC (pompes à chaleur sur l'eau puisée) d'avoir des performances thermiques inégalables et sans aucune mesure avec les R-PàC (PàC sur l'air extérieur que nous déconseillons formellement pour les raisons, et d'autres même, que vous trouverez dans nos chapitres).

Dans l'aquathermie, il y a aussi une technologie très performante qui consiste à récupérer les calories utiles à une A-PàC pour la production de chaleur : les eaux grises.

Chaque jour et plusieurs fois par jour, vous rejetez de l'eau, de la ville en général, par des douches, des lavages de mains, vaisselle, de linge, de légumes, etc. Cette eau est rejetée a une T°, de +8° à +10° (lavage de salades par exemple) jusqu'à beaucoup plus (douches à +35°, lessives et vaisselles à +40°, +50°, etc ...). Il suffirait de retenir momentanément cette eau à forte T° en général pour transformer celle-ci en chauffage avec, quand le besoin l'exige, l'assistance d'une A-PàC. Le renouvellement des usages ménagers d'eau dans la journée renouvellerait automatiquement la T° de ces eaux grises et valoriserait extraordinairement votre pompage passant.

Ne serait-ce qu'à une T° moyenne de +20°, les performances thermiques des A-PàC deviennent si élevées que l'on ne serait plus dans des divisions de facture de chauffage par 3 à 5, mais sensiblement plus.

Malheureusement, les fabricants de chaudières fioul ou gaz ou bois, les pseudos experts thermiciens et les médias mal informés ou peu intéressés par le quotidien des gens ou préférant le sensationnel, ne vous parleront jamais de cette technologie en mesure de réduire considérablement les dépenses d'énergies fossiles que, pourtant, ils réclament à grands cris d'orfraies : le Général de Gaulle disait "l'Europe, l'Europe, l'Europe, ce n'est pas en sautant comme un cabri sur sa chaise qu'on l'obtiendra". C'est pareil pour l'air pur et l'abaissement des rejets de CO² : c'est d'abord le chauffage des locaux qui en est responsable (1,5 fois plus que la circulation automobile qui, elle, est massacrée de taxes).

Bien entendu, nous répondrons à vos questions sur ce sujet qui est, ni plus ni moins, que le recyclage d'énergies instantanées que l'on pourrait ainsi faire durer et valoriser. C'est d'abord un changement de mentalité pour des économies et de vraies économies.

N'hésitez pas à nous contacter (02 38 57 03 57).

 

 

 

2 Français sur 3 ont froid chez eux : PàC géothermique